Des conditions de travail justes, chez nos fournisseurs aussi

Aperçu de nos entreprises fournisseurs

Italie

Portugal

Indes

Vietnam

Chine

D’où viennent nos standards sociaux ?

Nous nous orientons sur les standards internationaux reconnus suivants :

•             Déclaration universelle des droits de l’homme

•             Conventions fondamentales de l’OIT

•             Principes directeurs des Nations unies

•             Principes directeurs de l'OCDE à l'intention des entreprises multinationales

La Déclaration universelle des droits de l’homme réglemente les droits fondamentaux de chaque être humain. Ceux-ci comprennent par exemple le droit de liberté, d’égalité et de solidarité mais aussi l’interdiction de l’esclavage et le droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion.

Cette déclaration comprend 30 paragraphes en tout qui ont été élaborés par la commission des droits de l’homme des Nations Unies en 1948.

L’Organisation internationale du travail (ILO) est une institution ​spécialisée des Nations Unies pour la promotion de l’équité sociale et des droits de l'homme et du travail. La tâche principale de cette commission est de formuler et de mettre en œuvre les normes internationales de travail et sociales. Ces normes constituent pour l’essentiel la base de notre code de conduite (comme par exemple les conventions de l’OIT 29 et 105).

Les principes directeurs des Nations unies (Principes directeurs des Nations unies relatifs aux entreprises et aux droits de l'homme) sont une instruction permettant de remédier aux atteintes aux droits de l'homme dans le contexte de l’entreprise et de les éviter. Ces 31 principes décrivent les obligations et les responsabilités des états et des entreprises et donnent des recommandations quant à leur mise en œuvre. Ils ont été adoptés par le Conseil des droits de l’Homme des Nations unies en 2011.

Les principes directeurs de l'OCDE à l'intention des entreprises multinationales sont un instrument international afin de favoriser une conduite raisonnable des entreprises. Ces principes se penchent sur une conduite responsable des entreprises lors de leurs activités à l’étranger dans les domaines des droits de l’homme, sociaux, écologiques, de lutte contre la corruption, fiscaux, de l’intérêt des consommateurs, publication d’informations, science et technologie et concurrence. Ces principes directeurs décrivent des recommandations de conduite pour les 35 pays membres de l’OCDE ainsi que les treize autres états participants et s’adressent aux entreprises multinationales qui exercent une activité dans ou à partir d’un pays participant.

Nous avons par ailleurs intégré dans nos principes directeurs des standards complémentaires issus de notre expérience ainsi que de notre dialogue avec des parties externes et des ONG par exemple.

Comment nos standards sociaux sont-ils réglementés ?

Code de conduite - Les directives des standards sociaux dans notre chaîne de livraison

Avec un Code of conduct, comme on appelle le code de conduite au niveau international, fixé par écrit, tous les mandataires, fournisseurs, sous-traitants de fournisseurs et détenteurs de licences sont tenus de manière contrôlable de respecter les exigences.  Ces réglementations sont mises à jour en continu et sont des éléments constitutifs de nos contrats avec nos fournisseurs.

Le code de conduite réglemente entre autres :

•    Droit à la création et à l'affiliation à des syndicats

•    Droit aux négociations collectives concernant les salaires et les conditions de travail

•     Liberté du travail des collaboratrices et collaborateurs

•     Réglementations définissant l’âge minimum autorisé des employés

•     Remarques sur la protection particulière des jeunes travailleurs

•      Interdiction de toute forme de discrimination

•       Promotion de l’égalité des salaires entre les hommes et les femmes

•      Réglementations relatives aux temps de travail réguliers ainsi que

•      aux heures supplémentaires et à leur rémunération

•      Salaire minimum légal comme limite inférieure

•      Informations relatives à leurs emplois pour les collaboratrices et collaborateurs (par exemple les contrats de travail, les informations sur l’activité, etc.)

•      Pas d’insécurité ni de risques sociaux ou économiques en raison de l’emploi

•      Mesures adaptées de protection des collaboratrices et collaborateurs

•      Équipements de protection individuelle garantis (comme des gants par exemple)

•      Protection particulière pour les personnes défavorisées et les jeunes travailleurs, les jeunes mères et les femmes enceintes ainsi que les personnes handicapées

•      Assistance de la médecine du travail

•      Comportement empreint de dignité et de respect

•      Mesures disciplinaires recevables uniquement par écrit et compréhensibles

Autres sujets couverts par le code de conduite :

  • Éthique des affaires
  • Protection de l'environnement
  • Protection des animaux

Participation à cads

Nous nous investissons pour le progrès dans les questions sociales et écologiques et pour éviter les polluants non seulement dans notre entreprise mais aussi dans tout le secteur. C’est ainsi que Gabor est un membre fondateur de l’Initiative cads. Son objectif est la fabrication et la commercialisation de chaussures, des matériaux de chaussures et de la maroquinerie durables, sans polluant et éco-compatibles fabriqués dans le respect de la responsabilité sociale.

Les standards pour tous les membres de cads sont définis dans les groupes de travail "Social" et "Environnement". Nous nous engageons activement dans ces domaines et nous partageons nos connaissances ainsi que notre expérience avec les autres entreprises.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser!

Vers le haut